L’horloge

La plaque d’ardoise est finement sculptée, en son milieu tournent  3 aiguilles. Leur vitesse est différente, mais constante. Le rythme  parait indépendant, mais elles sont inexorablement liées, dépendantes les unes des autres, tant que vivra l’impulsion électrique qui les anime.

Cette pendule murale, je ne sais plus où elle est. Depuis qu’on me l’a offerte il y a  vingt ou vingt cinq  ans, les déménagements successifs, et les accidents de la vie,ont fait que je l’ai sans doute égarée…

Mais l’objet n’a plus d’importance, car le symbole qu’il représentait est bien présent dans mon quotidien.

Ce chronomètre c’est ma grand mère paternelle qui me l’a offert, à un moment de mes études de médecine. Ce cadeau était avant tout imprégné du message d’amour d’une grand-mère à son petit fils. Mais il y a un message accessoire qu’elle m’a rappelé : les études sont parfois longues, très longues, trop longues, parfois le chemin n’est pas celui qu’on avait choisi initialement, mais il faut s’accrocher, accepter, corriger, évoluer, bifurquer, patienter…

Ce message est valable pour toutes les études…

Mes enfants, prenez le temps de vivre, de profiter des êtres qui vous sont chers, vos amis, vos amours, votre famille. Il faut travailler, se donner les moyens de réussir sans regrets, mais ne pas tout sacrifier. Il faut patienter pour construire un métier, un amour, une famille, une amitié, une passion, et il faut utiliser le temps à bon escient pour tout équilibrer. Ce n’est pas facile, mais ça vaut la peine de s’y atteler.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s