Brève du jour. « Brave Heart » 1

Visite du jour.

Ses pieds glissent laborieusement sur le sol. Il avance ainsi de pas en pas, de décimètre en décimètre, et le bruit de frottement que font ses chaussons sur le linoléum masquent ses soupirs. Quelques minutes plus tard il arrive enfin au fauteuil. Après un demi tour difficile, il parvient à s’y installer. Il est épuisé.  Pour m’accompagner de la porte d’entrée jusqu’à son fauteuil, il a produit un effort énorme.

Cet octogénaire d’origine libanaise, fume toujours malgré l’ infarctus qu’il a fait il y a une vingtaine d’années. Son diabète est devenu insulino-requérant. Jamais de bronchites, pas d’essoufflement. Depuis 1 an il ne sort plus de chez lui, le diabète a fini par attaquer ses nerfs périphériques. Et ses rétines décompensent aussi et sa vision défaille…

« Vous vous rendez compte docteur… regardez moi… je ne peux plus rien faire… comme le chantait Jacques Brel… « Du lit à la fenêtre, puis du lit au fauteuil et puis du lit au lit »  … rappelez vous il y a quelques années lorsque je venais au cabinet, où nous plaisantions ensemble… je n’ai plus le cœur à plaisanter… je vous distingue à peine, je n’arrive plus à marcher… et j’ai toute ma tête… si je pouvais au moins être déconnecté de cette réalité… ou partir… mais voyez vous, Docteur, je le sens bien, la mort ne vient pas frapper à ma porte, je le sens bien ce n’est pas pour tout de suite… »

A l’auscultation son cœur, en effet, ne souhaite pas battre « la chamade »…

Malgré les quelques années d’expérience, ça me touche encore, parfois même encore plus qu’à mes débuts…

vieux2crédit  : Norman Rockwell

Publicités