Comment gagner plus en Médecine Générale

sucOuestComment s’enrichir à 23 euros la consultation ? Un exemple concret :

Tandis que sonnent les mâtines Peu après la sonnerie matinale de l’iphone…Tiens, c’est curieux, les eaux de la douche du RDC semblent vouloir stagner dans le bac… Au loin, des éclats de voix… le WC du RDC ne s’évacue plus…

Allons au sous-sol, les canalisations d’évacuation des eaux usées s’y rejoignent…

Utilisons ce que j’ai appris de mes études médicales, retour aux bases :  Anamnèse, inspection, palpation, percussion, auscultation !

Bon, à l’interrogatoire, ce n’est pas une surprise, la tuyauterie a peu de répondant, et ne réagit même pas aux jurons que je laisse échapper. Un peu de sang froid, doc !

Passons à  l’inspection.  Visuellement « RAS », si le PVC a le teint grisâtre, celui-ci me parait homogène, et ne m’inquiète pas. La continence est normale.

A la palpation, pas de suppuration sur les faces, le tuyau est parfaitement sec.

A l’auscultation je n’entends malheureusement aucun écoulement… « M**** ! »

Ce nouveau juron s’échappe… je n’en mène pas large, vêtu d’une simple serviette, ma présentation est loin d’être celle de Cambronne lorsque il a prononcé ce même mot à Waterloo, mais avec nos Water-closets, la maison est désormais  dans la « Bérézina »… la victoire est loin d’être acquise…

Il est temps de passer à la percussion… En amont, les canalisations sonnent « mat », et sur une grande longueur… ah là ! C’est un son plus « creux » !  L’obstacle est localisé à la jonction « matité/tympanisme ». C’est bien un bouchon dans notre tuyauterie privée.

Maintenant, agir ! Traitement proposé : augmenter la pression en amont. Une colonne d’eau sur deux étages, en pression ça devrait le faire…p = ρ.g.h + pa

Je remplis la baignoire au premier étage… une fois celle-ci pleine, je retire son bouchon d’évacuation… croisons les doigts ! L’eau s’écoule maintenant à grand débit dans le siphon… les minutes s’écoulent aussi…

Une rumeur au RDC, des cris d’épouvante ! On me somme de stopper !… Les WC du même palier viennent de se libérer, en refoulant ! Notamment dans la douche à l’italienne, répandant un liquide noirâtre et immonde sur le sol de la salle de bain…

Vision d’horreur… Et  il n y a pas que le visuel qui est cauchemardesque… bref…

Nouveau bilan : le bouchon au sous sol n’a pas bougé, la salle de bain au RDC est massacrée, la baignoire au premier est à moitié pleine… à moitié pleine ou à moitié vide ?… oui, bon, je ne sais pas, mais l’ambiance familiale n’est vraiment pas à l’optimisme…

Ma tendre, et patiente compagne appelle différents vrais spécialistes…  endoscopies proposées, ne pas oublier le forfait déplacement, les devis se succèdent, le point commun les chiffres à deux zéros, bref, onéreux !

J’ai libéré ma matinée de consultations, il n y avait pas d’urgences au cabinet.

Malgré mon premier traitement désastreux, je persévère… achat de furets, dérivation PVC, purges de toutes les canalisations… des hectolitres de liquides… (là j’ai vraiment payé de ma personne)…salle de bain assainie, désinfectée. Problème résolu.

En comparaison des nombreux devis proposés, par mon action, ma matinée fut très largement rentabilisée…

Le traitement premier fut discutable, mais maintenant je maîtrise !

23 euros la consultation ?